La fièvre des foins ( rhinites allergiques)


La fièvre des foins ( rhinites allergiques) ou rhume des fois est une allergie courante. les symptômes du rhume des foins (rhinites allergique) est identique à ceux d’une grippe chronique et comprend:
● le nez bouché
● l’oeil qui démange ou larmoyant et
● éternuements

Le meilleur moyen de traiter une allergie est d’identifier ce qui déclenche l’allergie et de l’éviter.
Les allergologues sont des experts médicaux, spécialisé aux diagnostics et traitements des allergies, comprenant la fièvre des foins.
L’histamine est la cause responsable des rhinites allergiques et d’autre réactions allergiques.
Le traitement efficace est disponible sous plusieurs formes comprennent, la médication et la thérapie désensibilisation (immunothérapie).

Les antihistaminiques sont des médicaments, les plus utilisés pour traiter les rhinites allergiques.

Qu’est-ce que la fièvre des foins ? Quels sont les symptômes ?

La fièvre des foins touche plus de 30 % de la population mondiale, plus de 10 % des enfants aux États-Unis, âgés de moins de 17 ans sont touchés et 7.8% des adultes aux États-Unis.

Bien que la fièvre des foins est plus fréquentes à l’enfance, cette condition peut subvenir à tout âge et arrive généralement après plusieurs années d’inhalation répété de substances allergiques.
Le taux de maladie due aux allergies à drastiquement augmenté aux États-Unis et dans d’autre pays développés depuis plus d’une dizaines d’années.

La fièvre des foins est un terme inapproprié. Les foins ne sont pas la cause du problème, et ne provoque pas la fièvre. Une rapide description d’éternuement,de congestion nasale et irritation inapproprié de l’oeil durant la moisson des champs de foins ont popularisé le terme.

Les rhinites allergiques est le terme correct utilisé pour décrire cet réaction allergique, et différentes substances qui cause les symptômes allergiques notés dans la fièvre des foins. Rhinite signifie “ inflammation du nez” et est un dérivé de rhino signifiant nez. Les rhinites allergiques arrive à une saison spécifique appelé “rhinites
allergiques saisonnière”. Quand elles durent toute l’année elles sont appelés “rhinites allergiques pérenne” . Rhinosinusitis est le terme médical se référant à l’inflammation de la parois nasale aussi bien que les tissus des sinus. Ce terme est parfois utilisé parce que les allergies apparaissent ensemble.
Les symptômes des rhinites allergiques ou fièvre des foins se compose souvent :

congestion nasale
● le nez qui coule de mucus
● éternuements
● nez et oeil irrité et
● une production excessive de larme

L’écoulement post nasal de mucus cause souvent des toux.  La perte de l’odorat est fréquentée la perte du goût est occasionnel.
Les saignements du nez peuvent arriver en cas d’allergie sévère. L’oeil qui démange, rougeâtre et l’excès de production de larme accompagne souvent les symptômes nasaux. Les symptômes oculaire sont appelés “conjonctivite allergiques” inflammation du blancs de l’oeil. Ces symptômes allergiques interfère souvent
dans la qualité de vie de quelqu’un et sa santé de façon générale.

Les gens ayant des allergies ont des difficultés avec les activités sociales et physique. Par exemple, la concentration est souvent difficile lorsque l’on est sujet aux symptômes des rhinites allergiques.

Qu’est-ce qui cause les rhinites allergiques ?

Généralement, la rhinite allergique est le résultat d’une personne étant en contact à plusieurs reprise avec la
protéine des plantes. Ce pollen est éparpillé par le vent et inhalé. Ces particules de pollen sont habituellement les cellules masculine de la plante et sont plus petite que le bout d’une épingle ou font moins de 40 micromètre de diamètre.

Le pollen se loge dans la cavité nasale (membranes muqueuse) et d’autre part de la voie respiratoire, où s’initie la réponse allergique.

Les symptômes débutent généralement dès l’enfance. L’exposition fréquente aux particules des substances allergique, est un facteur des attaques fréquente. Beaucoup de personnes sont allergiques à certaines substances tels que : des pores de moule(terreaux), la protéine dander animal et la poussière des mites pour nommer
que ceux-là.

Les rhinites allergiques, comme d’autre réaction allergique ne sont pas contagieuse. Pourtant les symptômes des rhinites allergiques peuvent être confondu avec ceux d’une grippe, ce qui peut se propager d’une personne à une autre.

Quel spécialiste traite les rhinites allergique ?

C’est un allergologue qui s’occupe généralement du problème des allergies. Mais néanmoins, les personnes souffrants d’allergies essaient de trouver une première réponse médicale auprès de leur médecin.